Lendix au classement mondial FINTECH 100 de KPMG et H2 Ventures pour la deuxième année consécutive

Publié le 16 novembre 2017

Le classement mondial très suivi des 100 Fintech leaders de KPMG et H2 Ventures a été révélé hier en direct de Singapour. Ce classement regroupe les entreprises qui ont fait preuve d’excellence en capitalisant sur de nouvelles technologies pour révolutionner le monde des services financiers et proposer une expérience client supérieure et innovante.

Sélectionné par un panel d’experts fintech du monde entier, Lendix se place à la 45ème position et figure pour la deuxième année consécutive dans le classement.

Le classement se répartit en deux catégories :

  • Le classement des « Leading 50 » – qui regroupe les 50 start-up fintech établies incontournables et les plus reconnues pour leur expertise à l’international. Lendix figure à ce classement et est la seule fintech française dans cette catégorie.
  • La liste des  « Emerging 50 » – qui regroupe 50 start-up émergentes distinguées en 2017 pour leur capacité à innover. 5 fintechs françaises figurent dans cette catégorie : Alan, IbanFirst, Lydia, PayFit et Qonto.

Pour établir le classement, ont été retenus les critères suivants : le montant des fonds levés, la proportion de fonds levés au capital, la diversité géographique et sectorielle et le facteur X, une mesure subjective qui s’applique uniquement au classement des Fintech émergentes « Emerging 50 » : capacité d’innovation des produits et services proposés.

« Nous sommes extrêmement fiers de figurer dans un tel classement pour la deuxième année consécutive et de figurer aux côtés d’acteurs qui sont pour nous des exemples à suivre. » affirme Olivier Goy, fondateur et président de Lendix.

Découvrir l’étude complète

Share this :

Lettre à mes Ami(e)s Entrepreneurs (et leurs conseils)

Lendix Academy – Episode 11 : La face cachée de l'iceberg

Avertissement

Prêter de l’argent à des TPE/PME présente un risque de perte en capital et nécessite une immobilisation de votre épargne.

N’empruntez pas au-delà de vos capacités de remboursement.